Choisir la bonne absorption

 

Lorsqu’une onde sonore rencontre l’une des surfaces d’une pièce, une partie de l’énergie est réfléchie dans la pièce et une autre est absorbée.  Une partie de l’énergie de l’onde sonore est absorbée par conversion en énergie thermique dans le matériau, tandis que le reste est transmis à travers.  Le niveau d’énergie converti en énergie thermique dépend des propriétés d’absorption acoustique du matériau.
 
Les propriétés d’absorption acoustique d’un matériau sont exprimées par le coefficient d’absorption acoustique, α, (alpha), en fonction de la fréquence. α varie de 0 (réflexion totale) à 1,00 (absorption totale).   
 
Le coefficient d’absorption acoustique est normalement mesuré par la méthode de la chambre réverbérante.  Les mesures sont effectuées dans une grande pièce équipée de sources sonores diffuses, pour répartir de façon uniforme l’impact du bruit sur la surface testée, quel que soit l’angle d’incidence.   
 
Les mesures sont effectuées selon la norme internationale EN ISO 354. La norme américaine correspondante est ASTM C 423 (les mesures selon celles-ci sont souvent légèrement supérieures). La méthode de la chambre réverbérante est utilisée pour présenter des informations produits (comme dans cet article).
 
Les propriétés acoustiques sont classées selon la norme EN ISO 11654, ce qui nous donne des classes d’absorption acoustiques.
Théorie acoustique Bureaux Santé Education