Le patient prime dans un nouvel hôpital finlandais

Lorsqu’il a été nécessaire d’agrandir le centre hospitalier de la ville de Jyväskylä, au lieu de le rénover et d’y ajouter de nouveaux bâtiments et de nouvelles divisions, le District hospitalier de Finlande Centrale a fait construire un nouvel édifice cohérent doté d’un principe de fonctionnement directeur: le patient avant tout.

Recherche/Études de cas Santé

Le nouvel hôpital de la ville finlandaise de Jyväskylä, qui compte 140 000 habitants, est le premier centre hospitalier entièrement neuf en Finlande depuis les années 1980. Il porte donc logiquement le nom de Nova.
Ce chantier est le plus gros investissement public jamais réalisé en Finlande. Son budget s’élève à environ 500 millions d’euros. Nova est l’un des plus grands hôpitaux de Finlande: sa superficie totalise quelque 106 800 m² et il emploie 3000 salariés.

«Il s’agit là d’un projet énorme qui mobilise presque toutes les fonctions du District hospitalier. L’objectif était de créer un environnement médical spécialisé de qualité, sûr et sain, pour les soignants comme pour les patients», explique Jari Ilves, chef de projet étude et construction au District hospitalier de Finlande Centrale.

format_quote

Au cours de la planification, nous avons demandé l’avis d’experts et des usagers. Ensemble, ils ont conçu de nouvelles solutions pour accompagner les processus qui sont importants dans un nouvel hôpital.

Le personnel se déplace autour du patient

Conformément au principe du «patient avant tout», celui-ci ne doit pas se mouvoir plus que nécessaire. L’aménagement des lieux est adapté de façon à ce que le personnel travaille et se déplace autour des malades. À l’hôpital Nova, les urgences, la médecine générale, la médecine spécialisée et les services sociaux sont rassemblés en une seule et même entité axée sur les patients.

«Au cours de la planification, nous avons demandé l’avis d’experts et des usagers. Ensemble, ils ont conçu de nouvelles solutions pour accompagner les processus qui sont importants dans un nouvel hôpital», souligne Jari Ilves.

Aménagement autour des missions

En raison de la priorité accordée au patient, médecins et infirmiers n’ont pas de locaux et salles réservés. C’est le personnel soignant qui va au-devant du patient. En ce qui concerne le personnel, les espaces de travail sont principalement aménagés en fonction de ses missions. Toutefois, en matière d’architecture, l’accent a été mis surtout sur les patients et leur vécu.

«On ne doit pas avoir l’impression d’arriver dans un hôpital, mais plutôt dans un centre commercial. L’idée maîtresse, c’est qu’on ne doit pas s’y sentir mal», insiste l’architecte Juho Pietarila du cabinet JKMM Architects.

Une sensation d’espace et de réconfort

Quand on arrive à l’hôpital Nova, c’est un hall spacieux de 3000 m² qui accueille le visiteur. Il est haut de plafond et baigné par la lumière naturelle. De surcroît, des luminaires au design étonnant renforcent le sentiment de modernité et de réconfort.

«Nous sommes très satisfaits du hall. Il permet de s’orienter facilement et de savoir où l’on doit se rendre. Et il donne une impression d’être quelque chose de nouveau et de différent, pas d’être un hôpital ordinaire», ajoute Juho Pietarila.

De nombreux matériaux en bois ont été choisis, tant pour le mobilier que pour les lambris, afin de dégager une atmosphère naturelle et saine.

«La lumière, les matériaux organiques et cette impression de nature sont essentiels pour créer un cadre propice à la guérison.»

L’acoustique prise en compte au départ

e hall d’entrée est constitué de matériaux très durs: un sol en pierre, des panneaux en aluminium et des lambris. Autrement dit, un défi du point de vue acoustique.

«Nous avons dû prendre en compte l’acoustique dès le départ et avons fait tout de suite appel à un acousticien. Pas uniquement en raison de l’immense hall d’entrée. Toutes les salles et tous les services ont des finalités différentes et devaient disposer de bonnes conditions acoustiques», indique Juho Pietarila.

Tous les plafonds suspendus de l’édifice, soit 75 000 m² au total, sont constitués d’absorbants acoustiques. D’autres absorbants sont cachés derrière les lambris.

«Pour certains murs, nous avons installé des rideaux qui dissimulent les absorbants. Nous obtenons un effet à la fois du textile et des panneaux en bois», révèle Juho Pietarila.

Quatre divisions distinctes sous un même toit

L’hôpital Nova est composé de quatre divisions, toutes séparées les uns des autres mais réunies sous le même toit. De bas en haut, on trouve:

  • la division logistique, au sous-sol;
  • le «Hot Hospital»: urgences, chirurgie, soins intensifs, diagnostic, analyses, etc. aux trois premiers étages;
  • soins et traitements non urgents (spécialistes et activités programmées);
  • l’unité d’hospitalisation: 368 chambres individuelles aux étages supérieurs.
format_quote

Les règles en matière d’environnement acoustique dans les hôpitaux sont définies par la loi finlandaise. Mais, en milieu hospitalier, il y a de nombreux espaces où une planification et une installation plus approfondies sont nécessaires en la matière. Nous attendons de la qualité et les solutions Ecophon proposées pour l’hôpital Nova répondent à nos exigences.

Un «Hot Hospital» exigeant

La division «Hot Hospital» impose des contraintes particulières à tous les matériaux utilisés.

«L’entretien est extrêmement important en milieu hospitalier. Tous les absorbants doivent être faciles à nettoyer, à ouvrir et à retirer. D’autre part, ils doivent posséder les qualités d’absorption acoustique requises et avoir bel aspect. Un vrai casse-tête. Mais nous avons trouvé des solutions qui satisfont autant à l’œil qu’à la fonction demandée. Nous avons choisi une vingtaine d’absorbants différents, en fonction de leur rôle et du cadre.»

Ces solutions satisfont également le chef du projet, Jari Ilves.

«Les règles en matière d’environnement acoustique dans les hôpitaux sont définies par la loi finlandaise. Mais, en milieu hospitalier, il y a de nombreux espaces où une planification et une installation plus approfondies sont nécessaires en la matière. Nous attendons de la qualité et les solutions Ecophon proposées pour l’hôpital Nova répondent à nos exigences.»

Un programme artistique ambitieux

L’aspect visuel est l’un des piliers du projet. Le concept architectural haut de gamme est doublé d’un programme artistique ambitieux. La nature est invitée à pénétrer à l’intérieur, la source d’inspiration principale étant les parcs nationaux de Finlande Centrale. Certaines des œuvres d’art ont été intégrées au bâtiment.

«Notre objectif est de rapprocher la magnifique nature finlandaise de nos patients et des personnels par l’intermédiaire de l’art», précise le chef de projet Jari Ilves.

Ces œuvres d’art peuvent être admirées dans le hall d’entrée, les atriums, les salles d’attente et l’unité d’hospitalisation. Aux étages supérieurs, elles ont pour thème la forêt protectrice. Aux étages inférieurs, c’est l’eau en mouvement.

«L’art est un instrument de guérison, de réconfort et de santé retrouvée, il nous remonte le moral, améliore notre qualité de vie et est une source de bien-être», conclut Jari Ilves.

 

Par: Lars Wirtén